Réduction des barrières d’accès et de rétention dans les services offrant le traitement par agonistes opioïdes (TAO)

La démarche

Le projet visant la réduction des barrières d’accès et de rétention dans les services offrant le TAO consiste en une démarche structurée d’accompagnement auprès d’équipes offrant le TAO dans l’identification des barrières d’accès et de rétention des personnes en traitement puis de l’implantation de modalités afin de les réduire. Ce projet s’inscrit en continuité avec les travaux de recherche de l’ESCODI menés depuis 2018 qui ont conduit à la publication du Guide québécois d’amélioration des pratiques sur la prise en charge du trouble lié à l’utilisation des opioïdes (TUO). Ce guide met de l’avant 10 propositions pour l’amélioration des pratiques en lien avec la prise en charge du TUO au Québec sur lesquels la démarche d’accompagnement s’appuie.

Concrètement, la démarche proposée dans le cadre de ce projet se décline en six étapes et implique un engagement d’une centaine d’heures de la part des équipes accompagnées. L’ESCODI propose un accompagnement à chacune des étapes afin d’épauler les équipes dans ce projet. Cet accompagnement peut prendre la forme d’animation d’ateliers, de création d’outils ou de formations ainsi que du soutien dans l’élaboration d’une consultation auprès des partenaires et personnes visées par les services de l’équipe.

Enfin, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a offert un financement supplémentaire échelonné sur deux ans (2021-2022 et 2022-2023) aux établissements ayant une mission CRD afin de soutenir les équipes à participer à cette démarche.

ÉTAPE 1 – CLARIFIER LA DEMANDE
  • Rencontrer la direction afin d’établir les contraintes et opportunités et obtenir son appui à la démarche
  • Désigner un répondant local et mettre sur pied un comité local
  • Échanger sur une stratégie et modalité de communication à implanter tout au long de la démarche
  • Établir un échéancier de la démarche
ÉTAPE 2 – RÉALISER UN ÉTAT DE SITUATION
  • Réaliser et présenter le portrait du milieu accompagné     
  • Animer une rencontre d’introduction avec l’équipe accompagnée
  • Organiser une rencontre de réflexion sur les barrières d’accès et de rétention avec l’équipe accompagnée 
ÉTAPE 3 – CONSULTER DES PARTENAIRES ET DES PERSONNES VISÉES PAR LES SERVICES
  • Déterminer la méthode de consultation
  • Sélectionner des partenaires à consulter
  • Consulter des partenaires et des personnes visées par les services
  • Analyser les informations recueillies lors des consultations
  • Mettre en commun les informations recueillies lors des consultations avec celles fournies par l’équipe afin de dégager un portrait d’ensemble qui sera examiné à la lumière des meilleures pratiques afin de dégager des cibles d’action
ÉTAPE 4 – PRIORISER ET PLANIFIER DES ACTIVITÉS EN FONCTION DES BESOINS IDENTIFIÉS
  • Déterminer les cibles d’action prioritaires
  • Choisir les activités à déployer pour atteindre les cibles d’action
  • Élaborer un plan d’action comprenant des mesures, échéanciers et indicateurs
  • Identifier des besoins en termes de soutien
ÉTAPE 5 – IMPLANTER ET SUIVRE LES CHANGEMENTS
  • Offrir un soutien dans l’implantation du changement
  • Implanter et suivre les mesures et activités
  • Assurer un suivi périodique auprès des partenaires internes et externes et des personnes visées par les services
  • Planifier des échanges mensuels entre l’ESCODI et le gestionnaire et/ou le répondant local sur le suivi du plan d’action
ÉTAPE 6 – DÉVELOPPER UN CADRE D’AMÉLIORATION CONTINUE
  • Offrir des solutions et un espace de réflexion quant aux pistes d’amélioration
  • Participer au sondage sur la démarche d’amélioration continue
  • Proposer un cadre d’amélioration continue