NOTE IMPORTANTE

Dans la mesure du possible, les prescripteurs doivent proposer un traitement fondé sur des données probantes, conformément aux lignes directrices locales ou nationales (p. ex Lignes directrices de l’ICRAS sur la prise en charge clinique du trouble lié à l’usage d’opioïdes). Cependant, tous les patients n’accepteront pas ou ne se stabiliseront pas sur des options de traitement fondées sur des données probantes pour leurs troubles liés à l’usage de substances.