L’objectif de nos travaux est de produire des synthèses des connaissances concernant les personnes aux prises avec une consommation problématique de substances psychoactives en situation de précarité sociale en période de crise sanitaire. De plus, nous considérons les besoins spécifiques des personnes reliés à leur genre et leur orientation sexuelle.